Actualités, news

Découvrez l'actualité de DL MoneyPark ainsi que les articles de nos experts

Author : gdu

Prévisions des taux hypothécaires - octobre 2019

Jusqu’à présent, les abaissements des taux directeurs décidés par la Fed et la BCE n’ont eu que peu d’impact alors que l’économie mondiale s’est encore affaiblie ces dernières semaines. Les taux sur les marchés des capitaux ont toutefois augmenté d'un peu plus de 20 points de base. En revanche, les taux hypothécaires n’ont enregistré qu’une faible augmentation. Le découplage des taux hypothécaire des taux sur les marchés des capitaux, déjà observé le mois dernier, se poursuit.

Situation macroéconomique

Des risques de baisse accrus de l'économie mondiale

L’économie mondiale s’est encore affaiblie ces dernières semaines. De plus, les tensions ont continué de croître dans certaines régions. 

Les abaissements des taux directeurs n’ont eu (jusqu’à présent) que peu d’impact

Plusieurs banques centrales, en particulier aux États-Unis et en Europe, ont cédé à la pression politique et essaient de contrer l'essoufflement tant redouté avec des baisses de taux d'intérêts. Cependant, l'impact de ces stimulations est aujourd'hui remis en question par de nombreux observateurs du marché. C’est ce qui a probablement incité la Banque nationale suisse (BNS), entre autres, à ne plus abaisser ses taux directeurs le 19 septembre.

La situation économique suisse continue de se détériorer

Comme le montre le baromètre de conjoncture de l’ETH Zurich, la détérioration de la situation économique suisse se poursuit. L'affaiblissement le plus marqué de l'économie suisse concerne le secteur manufacturier dans les industries du métal, du bois et de la chimie. Les dernières tendances sont également négatives dans la construction mécanique et la construction de véhicules. En revanche, la consommation privée, la demande extérieure et le secteur de la construction sont restés stables.

Volatilité élevée attendue sur les marchés des taux d’intérêt

L'évolution future des marchés des taux d'intérêt dépend fortement de celle des conflits commerciaux. En outre, il faut attendre de voir si les mesures de relance de la Banque centrale européenne (BCE) fonctionnent. Le climat sur les marchés des capitaux risque aussi de fluctuer fortement dans les prochaines semaines. On peut donc s’attendre à une forte volatilité à double sens sur le marché européen des capitaux et, puisqu’il en dépend fortement, sur le marché suisse.

Évolution des taux d’intérêt

Les coûts de garantie des crédits (swap) augmentent fortement ...

Après les baisses massives des taux swap en août, ces derniers se sont envolés dans l'autre direction en septembre. Comparés au mois précédent, les taux swap de toutes les échéances ont enregistré une augmentation d’environ 20 points de base fin septembre.

… alors que les taux indicatifs ne baissent que légèrement

Le découplage des taux sur le marché hypothécaire des taux sur les marchés des capitaux, déjà observé le mois dernier, s’est poursuivie aussi en septembre. Alors que le taux swap pour toutes les échéances a fortement augmenté, les taux d'intérêt hypothécaires n'ont que faiblement réagi. Le taux indicatif à 10 ans, à savoir le taux moyen publié de plus d’une centaine de banques, compagnies d’assurance et caisses de pension, a augmenté de 6 points de base pour atteindre 1,14% en septembre. Mais ce n’est rien comparé à son homologue sur le marché des capitaux (+0,20% à –0,40%). Cette évolution est une bonne nouvelle pour les emprunteurs hypothécaires: les réductions sur le marché des capitaux n'ont pas impactés les emprunteurs hypothécaires en août et la tendance à la hausse n'a pas non plus été répercutée. Le découplage des taux hypothécaires des taux swap se poursuit donc.

La différence se creuse entre les meilleurs taux et les taux indicatifs

Les meilleurs taux de MoneyPark, c'est-à-dire les meilleurs taux que MoneyPark a négocié avec ses partenaires, sont restés stables.

Une hypothèque à taux fixe de 10 ans peut actuellement être conclue chez MoneyPark à un taux exceptionnel de 0,63%, soit 0,51% de moins par an qu’une souscription d’hypothèque au taux indicatif généralement proposé sur le marché.

Prévisions: tendance à la stagnation attendue

Découplage des taux hypothécaires

Comme nous l'avons expliqué le mois dernier et comme nous continuons de l'observer ce mois-ci, les taux hypothécaires sont de plus en plus indépendants des taux sur les marchés des capitaux. L’évolution des taux hypothécaires dépend toutefois beaucoup plus de l'évolution de la situation concurrentielle chez les prestataires hypothécaires.

De nouveaux prestataires hypothécaires entrent sur le marché et offrent ainsi de nouvelles opportunités d’accéder à la propriété: de nouvelles possibilités pour réaliser le rêve de devenir propriétaire de son propre logement.

Nous partons néanmoins du principe que les taux hypothécaires tendront à stagner au niveau actuel, tant qu'aucun prestataire ne vendra beaucoup moins cher que la concurrence. Toutefois, le conflit commercial et la croissance économique mondiale peuvent, en fonction de l’évolution, déclencher des fluctuations à court terme à la hausse et à la baisse.

Recommandation

  • En raison de la faible différence de prix entre les hypothèques à taux fixe à court et à long terme, une échéance à long terme est clairement à privilégier à l’heure actuelle.
  • Il est possible que la concurrence sur le marché hypothécaire oblige certains prestataires à réduire encore leurs taux hypothécaires. Il est donc conseillé d’observer quotidiennement les taux hypothécaires pour souscrire des prêts hypothécaires tactiques au moment le plus opportun.
  • La comparaison des offres sur le marché reste primordiale. L'écart entre le prestataire le moins cher et l'offre moyenne a eu tendance à se creuser au cours du dernier mois.